Les Finances

L'Église en France dispose de quatre ressources principales : le Denier de l’Église, les quêtes, le casuel, les offrandes de messe, complétées par les Legs et donations. Le Denier de l'Église est une contribution indispensable à la vie et au fonctionnement de l'Église locale qui ne reçoit aucune aide de l’État, ni du Vatican.

Le Denier de l'Eglise

Affiche denier

Nous avons besoin de l’Église tout au long de notre vie chrétienne, mais pour nous aider,  l’Église a besoin de nous tous.

Pourquoi ?

Image1Parce que NON l’Église catholique ne reçoit pas de subvention de l’État ni du Vatican.

Image2Parce que OUI l’Église catholique ne vit que de nos dons.

 

Pour qui ?

Image3

Qui donne ?

Image4 Image5Toi l’étudiant,

Image5Toi l’actif,

Image5Toi en recherche d'emploi,

Image5Toi le retraité,

Ton don, même minime, est précieux !

 

Comment donner ?

En ligne sur le site du diocèse : Don en ligne

 

Par chèque ou espèce, à envoyer au diocèse ou à déposer à la paroisse Image7

 

Par prélèvement automatique : Diocese saint claude

Le casuel

 

Le Casuel sont les offrandes faites à l’occasion des baptêmes, mariages et sépultures.

Tarifs diocésains :

Offrande pour un mariage ou pour un enterrement : 136 €

Baptême : à la liberté de chacun. Chaque famille fait habituellement un don pour la vie des prêtres.

Les offrandes de messe

L’offrande de messe n’est pas une aumône, mais un mandat que l’on confie au prêtre célébrant. Certes, toute messe est célébrée à l’intention de l’Eglise et du monde entier, mais le célébrant peut, à votre demande, y ajouter une intention particulière, comme celle de PRIER POUR UN DEFUNT ou pour une autre personne, ou bien pour DIRE MERCI, ou pour RENDRE GRÂCE, prier pour LA PAIX... C'est le signe que nous faisons confiance à DIEU.

A la demande d'une messe est jointe habituellement une offrande destinée à faire vivre les prêtres. Le diocèse de Saint-Claude propose 17 €. Adresser les demandes de messe à la paroisse, si possible une semaine avant.

Les quêtes

Une partie des quêtes du dimanche restent à la propriété de la paroisse et servent à couvrir ses dépenses : chauffage, personnel, entretien, activités, secrétariat…

Certains dimanches, la quête est réservée à un emploi spécial : partage avec d’autres Églises, oeuvres caritatives…