Accueil

Voeux 2020

12 Janvier : Baptême du Seigneur et commémoration du 30e anniversaire de la mort du Père Gabriel Maire

30 ans gabriel maire 1

La messe du dimanche 12 janvier, présidée par le Père Raymond Monnoyeur, a permis de célébrer le baptême de Jésus, ainsi que le trentième anniversaire du martyre du Père Gabriel Maire, survenu le 23 décembre 1989. Les pères Pierre Girod, Lucien Condorcet, Jean Marie Bouhans et le padre Manoel de l’archidiocèse de Vitoria, ancien élève du père Gaby Maire au séminaire, étaient également présents autour de l’autel.

Les membres brésiliens du groupe ECOS de GABY, du groupe FOI et Politique, du centre d’étude biblique et ceux de notre diocèse, des Amis de Gaby Maire, ont partagé leurs prières, notamment celle du Notre Père et le chant final de la célébration avec l’ensemble des paroissiens du doyenné de Saint Claude. Le Père Monnoyeur, notre administrateur diocésain, nous a transmis ce message : c’est par la miséricorde que nous rencontrons Jésus.

Après la messe, nous nous sommes tous retrouvés autour du verre de l’amitié.

Photos © Sylvie Fontaine

30 ans gabriel maire 2

30 ans gabriel maire 3

 

Messe de la Nativité et au revoir à Monseigneur Jordy

Ce 25 décembre, les fidèles étaient nombreux à se rassembler à la cathédrale pour commémorer la naissance de Jésus. Cette année, la messe de la nativité était riche en émotions :

- En premier lieu, l’émotion de tout homme touché par l’annonce de ce mystère célébré lors de la liturgie de la fête de la nativité. Dieu s’est fait homme par amour pour l’humanité : il s’est fait le plus petit d’entre eux pour leur permettre d’être sauvés. « Le Verbe était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde (…) Dieu, personne ne l’a jamais vu ; le Fils unique, lui qui est Dieu, lui qui est dans le sein du Père, c’est lui qui l’a fait connaître. », nous dit saint Jean dans l’Evangile du jour de Noël (Jn 1, 1-18). Ne nous lassons pas de nous émerveiller devant ce mystère de la naissance de Jésus et devant l’amour de ce Dieu qui nous aime tant ! En tant que disciples du Christ, nous sommes invités à vivre de cet amour et à le répandre autour de nous. Comme le disait Monseigneur Jordy : « Nous pouvons attendre chaque jour, dans notre vie chrétienne, de vivre de Dieu en nous, l’Esprit Saint, qui nous a été donné au jour de notre baptême. C’est lui l’Esprit, qui nous fait goûter la joie à laquelle nous invite le pape François : " La joie de l’Evangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus." »

- En second lieu car cette messe était la dernière à être célébrée à la cathédrale par Monseigneur Jordy, nommé archevêque de Tours, qui rejoindra son diocèse dans les prochains jours (l’installation aura lieu le 5 janvier : pour toute information, cliquez ici). C’est avec beaucoup d’émotion que Monseigneur Jordy a évoqué ces huit années passées dans notre diocèse, dans ce beau département du Jura. Il a rappelé que c’était toujours avec beaucoup de joie qu’il venait célébrer dans sa cathédrale de Saint-Claude et qu’il venait à la rencontre des habitants de cette belle région. Il a également remercié chaleureusement le Père Girod pour toutes ces années de collaboration durant lesquelles de vrais liens d’amitié se sont tissés. Les paroissiens, représentés par le délégué pastoral Pierre Fontaine, ont également remercié Monseigneur Jordy pour tout ce qu’il leur a apporté pendant ces huit années durant lesquelles il a été notre pasteur. Des cadeaux lui ont été offerts : notamment une bouteille sur laquelle est représentée la cathédrale saint Pierre, saint Paul et Saint André de Saint-Claude, et de nombreux messages personnels des habitants du doyenné. Un verre de l’amitié a suivi la célébration, ainsi qu’un repas pour ceux qui pouvaient y participer. Le maire de Saint-Claude, Jean-Louis Millet, était également présent pour dire « au revoir » à Monseigneur Jordy et lui remettre quelques cadeaux, des souvenirs de cette belle ville de Saint-Claude qu’il avait eu l’occasion d’apprécier durant ces huit années.

Photos © Sylvie Fontaine et Blandine Dubrulle

A lire également sur le site du diocèse : L'au-revoir des catholiques jurassiens à Mgr Jordy

24 décembre : Veillée de Noël

Creche sacre coeur

Le 24 décembre, pour la veillée de Noël, de nombreux chrétiens se sont réunis pour fêter Noël dans les églises de notre doyenné et à la cathédrale. Les festivités ont débuté à 17H30 à l’église du Sacré Cœur de Saint-Claude, pleine pour l’occasion, avec notamment les enfants du caté et leur famille. Une belle célébration avec des enfants bien impliqués et auxquels le Père Girod a pu transmettre ce beau message de Noël : un enfant qui est né simplement il y a plus de 20 siècles, mais qui a changé l’histoire pour toujours. L'ange l’a révélé aux bergers : il est le Sauveur, le Christ, le Seigneur ! Dieu révèle ainsi aux hommes l’étendue de Son Amour et aujourd’hui encore cette bonne nouvelle nous est annoncée : Dieu aime chacun de nous d’un amour immense.

A Molinges à 18H00 et à Septmoncel à 19H00, une grande foule s’est également rassemblée pour célébrer la naissance du Sauveur. Enfin, à 22H30 à la cathédrale était célébrée la messe de la nuit de Noël. Dans cette douce nuit, nous avons pu revivre et ressentir ce qu’ont vécu les bergers à l’annonce de l'ange. C’est avec joie que nous pouvions louer Dieu comme les anges en proclamant « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes, qu’Il aime. » Dieu est venu chez nous et ne nous quittera plus : «  Ne savez-vous pas que vous êtes un sanctuaire de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? » (1ère Lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 3, 16)

22 Décembre : Quatrième dimanche de l'Avent

4e bougieCe dimanche 22 décembre, la 4e bougie a été allumée à la cathédrale, signe que ce temps de l’Avent touche à sa fin. Les textes du jour nous invitent à nous tourner vers la Vierge Marie. Sa virginité souligne le caractère unique de l’enfant qu’elle porte. Son humanité vient de la femme choisie par Dieu, sa divinité de la puissance du Père et de l’œuvre de l’Esprit. Noël s’annonce déjà, ainsi que l’ensemble du plan divin. La Lettre de saint Paul apôtre aux Romains nous invite à nous tourner vers la croix, signe de l’amour de Dieu pour les hommes, et la résurrection du Christ, accomplissement du projet d’amour de Dieu, qui nous appelle à être saints, par « la grâce et la paix de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ. » C'est pourquoi le temps de l'Avent vient raviver en nous l'attente de l'ultime venue du Christ et l'espérance de notre propre naissance à la vie plénière.

15 Décembre : Troisième dimanche de l'Avent

3e bougieCe dimanche 15 décembre, une troisième bougie a été allumée à la cathédrale de Saint-Claude. Cela fait deux semaines que nous sommes entrés dans l’Avent. Avec le temps, nous pourrions perdre un peu de l’enthousiasme des débuts. Si la joie et l’allégresse peuvent retomber, ce 3e dimanche de l’Avent nous fait comprendre qu’un nouvel élan est toujours possible. Les textes du jour sont profondément marqués par la joie. Dans son homélie, le Père Girod a souligné l’importance de manifester cette joie d’être chrétien. Cela passe par la reconnaissance de la grâce qui nous est donnée, par l’émerveillement devant ce que Dieu nous donne chaque jour. Afin d’en prendre conscience, le Père Girod nous a invité, au cours de la semaine à venir, à prêter attention à toutes ces petites choses qui font notre quotidien et pour lesquelles nous aurions de bonnes raisons de nous réjouir : la beauté du paysage, une rencontre, un merci qui nous est adressé, un sourire… A la fin de la journée, nous pourrions ainsi nous remémorer tous ces petits moments de joie et en rendre grâce. Une joie qui, finalement, n’est qu’un avant-goût de la joie parfaite qui sera la nôtre dans l’éternité. Oui, Dieu nous aime au point de nous avoir rejoint dans notre humanité. Alors réjouissons-nous !

Photos © Blandine Dubrulle

3e dimanche de l avent 1

 

3e dimanche de l avent 2

 

3e dimanche de l avent 3

 

Un calendrier de l'Avent...à l'envers à Viry !

Les enfants du catéchisme de la paroisse de Longviry ont réalisé un calendrier de l’Avent au concept inversé : en effet, plutôt que d’ouvrir chaque jour une petite fenêtre sur un cadeau, les quatre semaines précédant Noël, ils ont eu envie, sous l’impulsion d’Isabelle Subtil l’animatrice, de réaliser un calendrier du don. 

Calendrier 1

Le concept ? Simple ! Plutôt que de recevoir, donner chaque jour pour ceux qui ont moins. Disponible chez la Dom (Proxy), la hotte de l’Avent vous attend pour votre générosité au quotidien : aliments secs, produits d’hygiène, petits plaisirs (bonbons, chocolats, etc.), petits cadeaux de moins de 5 € (car « Il a bien le droit d'être content, celui-là, qui ouvre un colis avec une âme d'enfant exilé devant son cadeau de Noël. » - Saint-Exupéry), mais aussi une petite pièce. Comment faire ? Vous déposez votre don, puis vous prenez un post-it que vous collez sur le jour de votre don… Ainsi, vous pouvez chaque jour ressentir le bonheur de donner ! Les dons récoltés seront distribués à une association de solidarité par les enfants.

Calendrier 2

Photos © Isabelle Subtil

 

 

Calendrier 3

9 Décembre : Fête de l'Immaculée Conception

Vierge 1Le lundi 9 décembre, les paroissiens du doyenné de Saint-Claude se sont retrouvés à 18H00 à la cathédrale pour fêter l’Immaculée Conception de la Vierge Marie. Comme le rappelait le diacre dans son homélie, nous fêtons ainsi la victoire de l’Amour de Dieu. L’œuvre de salut du monde, désirée par Dieu depuis toujours, se réalise dans une personne de notre humanité, Marie. Depuis sa conception, Marie, immaculée, est comblée de grâce. Dieu s’est préparé une demeure digne de lui. Marie, la première, va accueillir Jésus en son sein. Bientôt, par son intermédiaire et par la révélation de l’amour immense de Dieu, c’est toute l’humanité qui sera invitée à le recevoir.

Marie, et en elle, toute l’humanité, a trouvé grâce auprès de Dieu. Ne l’oublions pas, la grâce est toujours à l’œuvre dans nos vies. En ce temps de l’Avent où nous nous préparons nos cœurs à accueillir Jésus, Marie témoigne de cette formidable espérance qui doit nous animer et nous amener à répondre à l’amour de Dieu et à vivre de cet amour. Comme le disait le même jour le pape François dans sa prière à Marie : « Tu es aussi l’Immaculée, la pleine de grâce, et tu peux refléter, jusque dans les ténèbres les plus obscures, un rayon de la lumière du Christ ressuscité ». Il affirmait également que le modèle de Marie rappelait que « nous ne sommes pas faits pour le mal, mais pour le bien, pour l’amour, pour Dieu ! »

Au cours de cette célébration, les Filles du Saint-Esprit ont également renouvelé leur engagement de vie au service du Seigneur et au service des autres. De même, les couples et notamment ceux des Equipes Notre-Dame (mouvement qui a choisi comme fête le jour de la fête de l’Immaculée Conception), ont prié ensemble en s’engageant à poursuivre leur route en couple avec le Seigneur. Un beau témoignage d’amour en ce temps de l’Avent !

Photos © Blandine Dubrulle

8 Décembre : Deuxième dimanche de l'Avent

En ce 2e dimanche de l’Avent, la communauté de Saint-Claude s’est rassemblée à la cathédrale pour prier. En ce temps de l’Avent, en lien avec toute l’Eglise, nous sommes en effet invités à faire de cette attente un temps d’espérance et de joie, un temps qui nous appelle à rester éveillés à l’écoute de la Parole de Dieu pour accueillir l’amour et la miséricorde de Celui qui vient, Jésus.

L’Evangile de ce jour nous rappelait ce message fort de Jean-Baptiste appelant à se préparer à la venue de Jésus. Et il proclamait dans le désert de Judée : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. » Le Père Girod le rappelait dans son homélie, pour se convertir, il faut avant tout avoir le désir de changer et pour cela, il faut savoir faire preuve d’une grande humilité. Se convertir, étymologiquement, signifie retournement, changement de direction. Se convertir, c’est donc se retourner pour se rapprocher de Dieu. Profitons de ce temps de l’Avent pour nous préparer à accueillir Jésus et Lui accorder une plus grande place dans nos vies.

Photos © Blandine Dubrulle

2e dimanche de l'Avent

2e dimanche de l'Avent

Une etoile s est levee

Pour la période de l'Avent, le diocèse de Saint-Claude nous propose une belle vidéo sur Noël. Vous pouvez y accéder en cliquant ici.

Le site propose également un bricolage ou un coloriage à télécharger.

Lien de l'opération : https://saintclaude.etoiledenoel.fr/

 

1er Décembre : Premier dimanche de l'Avent

Le dimanche 1er décembre débutait l’Avent, ce temps liturgique qui nous prépare à Noël. Le temps de l’Avent nous invite à lever les yeux et à ouvrir notre cœur pour accueillir Jésus. Pendant l’Avent, nous ne vivons pas seulement l’attente de Noël : nous sommes également invités à réveiller l’attente du retour glorieux du Christ (quand il reviendra à la fin des temps), en nous préparant à la rencontre finale avec Lui.

La messe en famille à la cathédrale nous a permis de vivre ensemble ce temps fort. Les enfants ont été partie prenante et ont lu les prières pénitentielle et universelle, tandis que dans son homélie, le Père Girod les a amenés, avec les adultes, à s’interroger sur le sens de Noël et de l’Avent. Comme nous le rappellent les paroles de Jésus dans l’Evangile du jour : «  Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient. » Pour signifier que nous veillons, la première bougie a été allumée. Une première lueur, signe de l’amour et du pardon de Dieu, qui nous prépare à la lumière et à l’espoir de Noël.

Photos © Blandine Dubrulle