Accueil

Le MOOC de la Messe : une formation gratuite ouverte à tous

Logo mooc de la messeLe MOOC de la Messe : une formation digitale pour mieux comprendre et vivre la célébration eucharistique

Avec cette nouvelle formation en ligne et gratuite, Mame, Magnificat et Famille Chrétienne, en partenariat avec les diocèses de Reims et Nanterre, se sont entourés d’une équipe pédagogique de haut vol et mettent au défi les participants de mieux comprendre et mieux vivre la messe en 6 semaines. Ce MOOC peut être une occasion d’évangélisation, puisque la formation est proposée à tous, et une opportunité à saisir pour convertir notre propre regard sur le mystère eucharistique et ce qui se vit à la messe.

Pourquoi aller à la messe ? A quoi correspondent les gestes, les rites ? Quel est le sens des lectures ? Lit-on les mêmes textes dans le monde entier ? C’est quoi la Présence Réelle ? Ça veut dire quoi : la messe est un mémorial ? Pourquoi la messe est une action de grâce ? … des questions à éclaircir grâce au MOOC de la Messe !

Le MOOC de la Messe est accessible via une simple connexion internet, sur inscription.

Composé de six séances en ligne, ce cours adapté pour les adultes, et parmi eux les catéchumènes. Une expérience à vivre seul ou en groupe, en équipe de catéchistes, d’accompagnateurs du catéchuménat, en paroisse …

En ligne chaque semaine :

  • 3 vidéos d’enseignement de 7 minutes,
  • des ressources écrites,
  • un exercice à faire seul ou en groupe, une prière et un quizz.

Un livret proposé à la vente peut accompagner la formation en ligne. Chaque participant pourra y noter, semaine après semaine, ses découvertes, ses questions et ce qu’il veut vivre plus profondément dans le mystère de la messe.

Plus d'infos et inscription sur lemoocdelamesse.fr (cliquez ici)

 

20 septembre : messe de rentrée à la cathédrale

Messe de rentree 15

Trois semaines après la rentrée scolaire, le dimanche 20 septembre fut l’occasion d’une autre rentrée, celle de nos communautés paroissiales, à l’occasion de la messe de rentrée. C’est dans une cathédrale bien remplie (dans les limites imposées par les mesures sanitaires) que le père Pierre Girod, accompagné du diacre Yannick Dubrulle, a accueilli les communautés paroissiales du doyenné et tous les enfants de la catéchèse qui ont repris depuis peu le chemin des séances du caté pour cheminer dans les pas de Jésus. Nous voilà tous ensemble, rassemblés pour vivre un moment précieux, où chacun est amené à faire de cette nouvelle année, une année tournée vers les autres, marquée par l’amour. Le chant d’entrée « Jubilez ! Criez de joie ! » donnait le ton à cette messe de rentrée. L’Evangile selon saint Matthieu racontait la parabole de Jésus dans laquelle il comparait le royaume des Cieux à un maître d’un domaine qui embauche des ouvriers à différentes heures de la journée et qui distribue le salaire à la fin de la journée, en leur donnant à chacun la même somme. Dans son homélie, le Père Girod a ainsi rappelé que Dieu accueille toujours et qu’il n’est jamais trop tard pour se tourner vers lui. Il donne tout son amour à ceux qui lui font confiance, qu’importe le temps qu’il leur faut. Faire une place à Dieu dans sa vie et entretenir ce lien d’amitié avec Jésus est bel et bien ce qu’il y a de plus important.

Les enfants et les catéchistes ont participé à l’animation de la messe, par la lecture des textes du jour, du psaume et des prières. De nombreux servants d’autel étaient présents pour le service de l’autel, une manière de mieux comprendre la messe et le sens des gestes de la liturgie. Pour plusieurs enfants, il s’agissait de « leur première fois ». Les plus anciens les ont accueillis avec joie et les ont aidés à servir. Le Père Girod a également souligné le rôle essentiel des catéchistes qui donnent de leur temps pour cette mission essentielle. Il a appelé ceux qui le souhaitaient à les rejoindre pour cette belle mission d’évangélisation à laquelle nous invite Jésus. A la fin de la messe, les enfants et les catéchistes se sont retrouvés devant l’autel pour une photo de groupe, un souvenir de cette belle journée vécue ensemble, à l’aube d’une nouvelle année que nous allons vivre, portés les uns par les autres, mais surtout par Jésus.

Photos © Blandine Dubrulle

Dimanche 30 août : Jegani et Ligori ont été ordonnés prêtres

Ordination jegani ligori 1

Ordination jegani ligori 2En raison de la crise du Covid-19, Jegani Vasagar AROCKIASAMY et Ligori Arockia Dass DEVARAJ n’ont pu être ordonnés en juillet en Inde. Leur évêque, Mgr PAULSAMY, a demandé à Mgr JORDY de les ordonner prêtres pour le diocèse de Dindigul en Inde.

Dimanche 30 août 2020, ils ont été ordonnés en la collégiale Notre-Dame à Dole, au cours d'une très belle célébration : un moment intense et une grande joie pour le diocèse de Saint-Claude, mais également pour le diocèse de Dindigul, qui a pu vivre cette célébration à distance, en communion avec les fidèles présents à Dole.

Retrouvez l'article publié sur le site du diocèse en cliquant ici.

Vous pouvez également visionner l'album photos en cliquant ici.

Le nombre de places ne permettant à tous d'être présents, la célébration a été retransmise en direct sur la radio RCF Jura et sur la chaîne YouTube du diocèse afin de permettre à tous les diocésains de vivre cette célébration. Vous pouvez encore visionner la vidéo, disponible ci-dessous.
 

7 juin : Fête de saint Claude

Fete de saint claude

Ce dimanche 7 juin à 10H30, la cathédrale était en fête :

- d’une part, nous fêtions la Sainte Trinité. Une semaine après la Pentecôte où nous célébrions la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres, puis sur chaque baptisé, la fête de la Sainte Trinité rappelle cette union entre les trois personnes de la Trinité. Chacune des trois personnes n’existe qu’en union avec les deux autres dans une parfaite relation d’amour.

- d’autre part, nous fêtions saint Claude, saint patron de notre diocèse. Si le pèlerinage diocésain n’a pu avoir lieu compte tenu des contraintes sanitaires, les paroissiens étaient présents pour prier saint Claude et rendre hommage à ce fidèle témoin de l’amour de Dieu.

Pour l’occasion, comme pour la fête de la Pentecôte, la cathédrale était presque pleine, certes avec la distanciation rendue nécessaire par les contraintes sanitaires, mais qui témoigne tout de même du profond attachement des fidèles au saint Patron de notre diocèse. Sa fête a été célébrée comme il se devait, au cours d’une très belle messe présidée par le Père Girod. La beauté de la célébration a été rehaussée par le jeu des orgues de la cathédrale et les chants superbement interprétés par la chorale dans des circonstances pourtant pas favorables, ses membres étant éloignés les uns des autres. Bravo aux choristes et à leur chef de chœur Jean-Pierre Comoy !

Durant la célébration, les reliques de saint Claude avaient été déposées devant l’autel et honorées par une belle composition de fleurs. A la fin de la célébration, les reliques ont été emportées jusqu’à la chapelle de saint Claude, suivies par les paroissiens qui ont entonné l’hymne à saint Claude. La fête s’est achevée par la prière à saint Claude.

Comme pour le dimanche de Pentecôte, une 2e messe a été célébrée à 18H à la cathédrale. Si les fidèles étaient moins nombreux, ils étaient tout aussi heureux de célébrer la fête du saint Patron de notre diocèse.

 

Photos © Blandine Dubrulle

6 juin : les pèlerins de Pissenavache fêtent saint Claude

Samedi 6 Juin 2020, 6 pèlerins de Pissenavache sont venus fêter saint Claude, une tradition qui, semble-t-il, remonte à plusieurs siècles. En effet, chaque année, quelques habitants de ce village du haut-Doubs viennent prier saint Claude et confier leur village à sa protection.

Samedi dernier, cette sympathique délégation a participé à la messe à la cathédrale, devant le reliquaire de saint Claude, avant de partager un repas très convivial.

Merci à Madame MOYSE qui a entraîné avec elle ses enfants pour ce pèlerinage, car ce sont eux qui vont assurer la relève.

Ces pèlerins rentraient dans leur village pour 18 h où une autre messe réunissait tout le village, en l’honneur de saint Claude.

Photo pelerins pissenavache

Photo © Nelly Michaud

 

31 mai : Fête de la Pentecôte

Pentecote 1

Ce dimanche 31 mai, les paroissiens de notre doyenné ont pu renouer avec ce qui constitue la source et le sommet de la vie chrétienne : l’Eucharistie. Cette joie était encore plus marquée en ce dimanche où nous fêtions la Pentecôte, la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres le cinquantième jour après Pâques.

Avant de monter au Ciel, le Christ l’avait annoncé aux apôtres : « Vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (Ac 1, 8).

En fêtant la Pentecôte, nous nous rappelons que nous avons nous aussi reçu cette force de l’Esprit. Nous sommes donc invités à prendre conscience de cette force qui est en nous et laisser l’Esprit Saint faire luire sa lumière en nous, à verser l’amour en nos cœurs, comme nous l’avons chanté dans la séquence de la Pentecôte avant la proclamation de l’Évangile. Le pape François l’a rappelé dans son homélie de ce dimanche de Pentecôte, l’Esprit Saint, « mémoire de Dieu, ravive en nous le souvenir du don reçu ». Qu’il fasse de nous des bâtisseurs d’unité, qu’il nous donne « le courage de sortir de nous-mêmes, de nous aimer et de nous aider, pour devenir une unique famille. »

Après ce (trop) long temps où nous avons été privés d’Eucharistie, la joie était visible et ce, malgré les masques ! Joie également de se retrouver, même si le respect des consignes sanitaires en limitait son expression. Afin de permettre à tous de pouvoir participer à la messe en cette solennité de Pentecôte, 4 messes ont été célébrées dans notre doyenné : 2 à la cathédrale, une à La Pesse et une à Viry. La mobilisation de tous a permis de fêter comme il se devait cette grande fête de la Pentecôte, tout en garantissant la sécurité de chacun.

 

Vidéo : Offertoire, hymne à l'Esprit Saint (chorale de la cathédrale). Téléchargez la vidéo en cliquant ici

 

Photos © Yves-Marie Leborgne, Sylvie Fontaine et Blandine Dubrulle

16 mai : Le père Roger Perrin nous a quittés

Photo pere perrinLe père Roger Perrin a quitté ce monde le samedi 16 mai à l'âge de 90 ans, dont 65 de sacerdoce. Une célébration dans l'intimité aura lieu le mardi 19 mai à l'église de Viry. Notre prière l'accompagnera.

Le père Roger Perrin résidait à Viry depuis 15 ans. Il avait en effet rejoint ses chères montagnes du Haut-Jura lorsqu'il avait atteint l'âge de la retraite et il résidait avec sa soeur Marie-Thérèse. Les liens avec les paroissiens du doyenné étaient étroits et tous l'appréciaient. Le 15 février dernier, c'est entouré de parents, voisins et amis qu'il avait célébré une messe, accompagné du Père Pierre Girod qui avait suggéré cette célébration, pour fêter ses 90 ans ainsi que ses 65 années de sacerdoce. Avant de partager le verre de l'amitié, il avait même récité la prière à la Vierge Marie en grec ! Ce fut un beau moment de partage, reflet d'une vie consacrée au service de l'Eglise et de ses frères. Père Roger Perrin, nous ne vous oublierons pas !

Retrouvez la nécrologie sur le site du diocèse : cliquez ici.