Accueil

Du 25 avril au 1er mai 2020 : Pèlerinage à Lourdes

Lourdes 3

Lourdes 2020

Bulletin d'inscription : Cliquer ici

 

2 Février : Présentation du Seigneur

Presentation 1Presentation 2Presentation 3Presentation 4

Photos © Blandine Dubrulle

 

Ce dimanche 2 février, nous fêtions la Présentation du Seigneur au Temple. Quarante jours après la naissance de Jésus, Marie et Joseph portèrent en effet Jésus au Temple, afin de le présenter au Seigneur selon la loi de Moïse.

La fête de la Présentation de Jésus au Temple, aussi appelée fête de la purification, est plus connue sous le nom populaire de Chandeleur. Ce nom, qui signifie « fête des chandelles », a pour origine la procession par laquelle débute la célébration. C’est ainsi que débuta la messe à la cathédrale. Nous nous sommes tous rassemblés au fond de la cathédrale, autour du cierge pascal porté par le diacre, à partir duquel la lumière s’est répandue dans l’assemblée, chacun portant un cierge. Le Père Girod a béni les cierges, tandis que l’assemblée chantait. Puis nous nous sommes mis en marche, en procession, en suivant le cierge pascal. Par ce geste, nous nous souvenons que c’est ainsi que Siméon accueille Jésus lors de la Présentation au Temple, comme la « Lumière qui se révèle aux nations » (Luc 2, 32).

Par ailleurs, la présentation de Jésus au temple, consacré selon la prescription rituelle de l’époque au Seigneur comme tout garçon premier né, annonce le don de Jésus par amour de Dieu et des hommes et l’offrande suprême de la Croix. Cette journée a donc une importance particulière pour toute personne consacrée qui, inspirée par le don bouleversant du Christ, aspire à son tour à donner sa vie et à tout abandonner pour marcher à sa suite. C’est pour cette raison, comme l’a rappelé le Père Girod dans son homélie, que cette fête est aussi la Journée de la vie consacrée. Cet évènement rappelle à tous les chrétiens qu’ils sont appelés à suivre Jésus « Lumière du monde ».

 

29 janvier 2020 : Le Père Guippet nous a quittés

Pere guippet

Le décès et de l’entrée dans la Vie du Père Bernard Guippet sont survenus le 29 janvier 2020, à l’âge de 78 ans.
Dans l’action de grâce, l’eucharistie sera célébrée le vendredi 31 janvier à 14h00 en l’église St-Just d’Arbois. 

Le Père Bernard Guippet avait 78 ans, dont 50 de sacerdoce. En 2010, il avait été nommé curé des paroisses Vallée de Saint-Romain-de-Roche, de Longviry et des Hautes Combes, et en 2014, curé desservant du doyenné de Saint-Claude… jusqu’en 2016, date à laquelle sa santé ne lui a plus permis d’assurer un ministère. 
 

Qu’il repose dans la paix du Seigneur qu’il a fidèlement servi.

Nécrologie du Père Guippet : Cliquez ici

 

12 Janvier : Baptême du Seigneur et commémoration du 30e anniversaire de la mort du Père Gabriel Maire

30 ans gabriel maire 1

La messe du dimanche 12 janvier, présidée par le Père Raymond Monnoyeur, a permis de célébrer le baptême de Jésus, ainsi que le trentième anniversaire du martyre du Père Gabriel Maire, survenu le 23 décembre 1989. Les pères Pierre Girod, Lucien Converset, Jean Marie Bouhans et le padre Manoel de l’archidiocèse de Vitoria, ancien élève du père Gaby Maire au séminaire, étaient également présents autour de l’autel.

Les membres brésiliens du groupe ECOS de GABY, du groupe FOI et Politique, du centre d’étude biblique et ceux de notre diocèse, des Amis de Gaby Maire, ont partagé leurs prières, notamment celle du Notre Père et le chant final de la célébration avec l’ensemble des paroissiens du doyenné de Saint Claude. Le Père Monnoyeur, notre administrateur diocésain, nous a transmis ce message : c’est par la miséricorde que nous rencontrons Jésus.

Après la messe, nous nous sommes tous retrouvés autour du verre de l’amitié.

Photos © Sylvie Fontaine

30 ans gabriel maire 2

30 ans gabriel maire 3

 

Voeux 2020

Messe de la Nativité et au revoir à Monseigneur Jordy

Ce 25 décembre, les fidèles étaient nombreux à se rassembler à la cathédrale pour commémorer la naissance de Jésus. Cette année, la messe de la nativité était riche en émotions :

- En premier lieu, l’émotion de tout homme touché par l’annonce de ce mystère célébré lors de la liturgie de la fête de la nativité. Dieu s’est fait homme par amour pour l’humanité : il s’est fait le plus petit d’entre eux pour leur permettre d’être sauvés. « Le Verbe était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde (…) Dieu, personne ne l’a jamais vu ; le Fils unique, lui qui est Dieu, lui qui est dans le sein du Père, c’est lui qui l’a fait connaître. », nous dit saint Jean dans l’Evangile du jour de Noël (Jn 1, 1-18). Ne nous lassons pas de nous émerveiller devant ce mystère de la naissance de Jésus et devant l’amour de ce Dieu qui nous aime tant ! En tant que disciples du Christ, nous sommes invités à vivre de cet amour et à le répandre autour de nous. Comme le disait Monseigneur Jordy : « Nous pouvons attendre chaque jour, dans notre vie chrétienne, de vivre de Dieu en nous, l’Esprit Saint, qui nous a été donné au jour de notre baptême. C’est lui l’Esprit, qui nous fait goûter la joie à laquelle nous invite le pape François : " La joie de l’Evangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus." »

- En second lieu car cette messe était la dernière à être célébrée à la cathédrale par Monseigneur Jordy, nommé archevêque de Tours, qui rejoindra son diocèse dans les prochains jours (l’installation aura lieu le 5 janvier : pour toute information, cliquez ici). C’est avec beaucoup d’émotion que Monseigneur Jordy a évoqué ces huit années passées dans notre diocèse, dans ce beau département du Jura. Il a rappelé que c’était toujours avec beaucoup de joie qu’il venait célébrer dans sa cathédrale de Saint-Claude et qu’il venait à la rencontre des habitants de cette belle région. Il a également remercié chaleureusement le Père Girod pour toutes ces années de collaboration durant lesquelles de vrais liens d’amitié se sont tissés. Les paroissiens, représentés par le délégué pastoral Pierre Fontaine, ont également remercié Monseigneur Jordy pour tout ce qu’il leur a apporté pendant ces huit années durant lesquelles il a été notre pasteur. Des cadeaux lui ont été offerts : notamment une bouteille sur laquelle est représentée la cathédrale saint Pierre, saint Paul et Saint André de Saint-Claude, et de nombreux messages personnels des habitants du doyenné. Un verre de l’amitié a suivi la célébration, ainsi qu’un repas pour ceux qui pouvaient y participer. Le maire de Saint-Claude, Jean-Louis Millet, était également présent pour dire « au revoir » à Monseigneur Jordy et lui remettre quelques cadeaux, des souvenirs de cette belle ville de Saint-Claude qu’il avait eu l’occasion d’apprécier durant ces huit années.

Photos © Sylvie Fontaine et Blandine Dubrulle

A lire également sur le site du diocèse : L'au-revoir des catholiques jurassiens à Mgr Jordy